Recherche

Association de Solidarité avec le Peuple Sahraoui Lorraine

Solidarité, droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes et droit de l'homme

Catégorie

l’école

Même pendant la migration des familles dans le désert, une tente était toujours réservée à l’enseignement des enfants. La 2ème était un dispensaire …

Resserrer les liens

Chacun de nos voyages permet aux membres du groupe de découvrir la réalité des difficultés des réfugiés dans les camps sahraouis. Au fur et à mesure, les membres de l’association retrouvent également les contacts précédemment pris et l’évolution des projets engagés lors des voyages précédents.

C’est ainsi qu’en février, l’idée est venue de se concentrer sur un territoire. Nous avions alors des contacts avec 2 willayas : Smara et Bujdour. Compte tenu des liens avec la daïra du 27 février, c’est cette dernière que nous avons retenue. Lire la suite

Publicités

Ils sont revenus !

Pour la première fois depuis sa création, l’ASPS a réussi à mobiliser 8 personnes pour un voyage de découverte dans les campements de réfugiés, dans le désert, au sud de Tindouf.

et les rencontres ont été particulièrement riches ! Lire la suite

à l’année prochaine !

voilà déjà 1 mois que nos petits amis sont rentrées chez eux, dans les campements, retrouvant leurs parents avec beaucoup d’émotion.

Les membres de l’association ont fait le bilan de cet accueil ; et la satisfaction a fait l’unanimité.echo-des-vosges-1-9-160001 Lire la suite

A l’école des campements

Lorsqu’on connait un peu l’histoire récente des sahraouis, on sait qu’il y a 40 ans, une partie d’entre eux a dû fuir le Sahara Occidental, à cause de la guerre avec les marocains.

Des familles ont traversé le désert pour arriver sur le territoire algérien, autour de la ville de Tindouf. Là, le gouvernement leur a permis d’occuper un territoire … où ils sont toujours aujourd’hui, dans l’ignorance générale ! Lire la suite

L’école d’abord !

Il y a 40 ans, lorsqu’ils ont du fuir leur territoire envahi, pendant leur long périple dans le désert entre le Sahara Occidental et les camps de Tindouf, les familles sahraouis ont parcouru le désert.

A chacune des étapes, le campement était monté. Et parmi les premières tentes, il y avait chaque soir celle consacrée à l’enseignement et celle destinée à la santé.

De tous temps, les sahraouis ont privilégié l’école. Aujourd’hui encore, dans les différents camps installés, chacun dispose d’une école pour garçons et filles.

 

IMG_20141020_114401  ici, au campement de Boujdour, c’est une école maternelle dont la construction a été permise par des organisations allemandes. Lire la suite

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑