Recherche

Association de Solidarité avec le Peuple Sahraoui Lorraine

Solidarité, droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes et droit de l'homme

LE DROIT … pas plus mais pas moins !

LES DROITS HUMAINS
DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS prisonniers-sahraouis

LE 16 MAI 2018 DE 18H00 A 20H00

TABLE RONDE

AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE MEURTHE ET MOSELLE
(Hall Gravier)

Lire la suite

Publicités

GRÈVE

Notre amie Claude MANGIN ASFARI n’a pas vu son mari depuis bientôt 2 ans !

En effet, Nâama ASFARI est, depuis plus de 7 ans, prisonnier politique dans les geôles marocaines où il est condamné pour un crime qu’il n’a pas commis : aveux extorqués sous la torture, sans preuve avérée, pas d’autopsie, pas d’arme du crime, pas d’identité du cadavre … et aujourd’hui, il est incarcéré à Kenitra une prison marocaine à 1233 km de laayoune, la capital sahraouie.

une pétition est lancée

Lire la suite

Au départ …

Au départ, … il s’agit d’un terrible accident d’avion avec des centaines de morts … Mais l’ignominie n’a pas de limite pour les communicants marocains ; après avoir prétendu que les sahraouis occupaient militairement une zone interdite (Guerguerate puis la « zone tampon ») alors qu’ils sont chez eux … voilà que, à peine refroidis, ils suspectent les cadavres sahraouis et en font des preuves d’une conspiration algérienne : il y avait des responsables sahraouis dans l’avion qui s’est écrasé ! et ça prouve que l’Algérie soutient les sahraouis … Aucun respect ! Aucune compassion pour les familles endeuillées.

Franchement … qui ignore ça ? Le monde entier sait que l’Algérie, le Vénézuela, Cuba et plus de 80 autres pays dans le monde soutiennent le combat pour l’autodétermination ! Même l’ONU écrit ce mot dans le contenu de la mission de sa MINURSO ! Même l’UA (à laquelle le Maroc adhère !) soutient ce droit … Lire la suite

URGENCE !

LETTRE OUVERTE A :

Conseil des droits de l’homme des Nations unies, place de l’Europe Genève

Cour européenne des droits de l’homme, avenue de l’Europe 67 Strasbourg

Ministère des Affaires Etrangères, quai d’Orsay Paris

Madame FIAT, députée, Pont à Mousson

Au dix-huitième jour de la grève de la faim illimitée menée par les prisonniers politiques sahraouis dans les prisons de Kenitra, Aït Melloul et Tata au Maroc, les informations qui nous parviennent font état d’une détérioration de leur santé.

pret au depart Lire la suite

Droits de l’Homme

Depuis la dernière assemblée générale, les membres de l’association sont « sur le pont ». Conformément aux orientations proposées par la Vice-Présidente, les groupes de travail se sont mis en œuvre !

Nous en ferons la liste de ce qu’ils développent mais parlons d’abord de l’actualité récente et du voyage à Genève d’une délégation de 4 personnes ; il s’agissait, le 16mars, de se rassembler sur la place des Nations, devant le Conseil des Droits de l’Homme ! Lire la suite

Protection des prisonniers sahraouis

Nos adhérents se souviendront que 2 des membres cités dans cet article nous ont rendu visite ; Hassana DOUIHI et Hassana ABBA nous ont tous les 2 aidé lors de la diffusion des informations sur la situation au Sahara occupé.droits de l'Homme au SO

Lire la suite

Rassemblés pour l’assemblée

Les sympathisants et les adhérents sont conviés à l’assemblée générale annuelle suivant les détails ci dessous ; n’oubliez pas de vous inscrire  … mode d’emploi c’est ici

INVITATION ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Lire la suite

Au troisième jour

Outre la rencontre avec les institutions qui ont permis de comprendre leur fonctionnement, nos voyages sont le moment de rencontres avec les sahraouis. Leur accueil leur thé, leurs sourires, … tout incite au partage. Malgré la position de la France, nous avons toujours eu les « bras ouverts »

Nous avions programmé les retrouvailles avec les 7 enfants que nous avions accueillis en août dernier. C’est ainsi que le vendredi 27 octobre, nous avons rencontré ces familles dans la maison de Jadijetu, à Smara :

les mamans 2les mamans

Lire la suite

Resserrer les liens

Chacun de nos voyages permet aux membres du groupe de découvrir la réalité des difficultés des réfugiés dans les camps sahraouis. Au fur et à mesure, les membres de l’association retrouvent également les contacts précédemment pris et l’évolution des projets engagés lors des voyages précédents.

C’est ainsi qu’en février, l’idée est venue de se concentrer sur un territoire. Nous avions alors des contacts avec 2 willayas : Smara et Bujdour. Compte tenu des liens avec la daïra du 27 février, c’est cette dernière que nous avons retenue. Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑