Recherche

Association de Solidarité avec le Peuple Sahraoui Lorraine

Solidarité, droit des Peuples à disposer d'eux-mêmes et droit de l'homme

Les jours suivants

les enfants sahraouis ont poursuivi les activités concoctées par l’association … il fallait qu’ils découvrent une autre vision du monde, qu’ils oublient, ne serait-ce que quelques semaines, le désert et ses températures …

voici quelques photos qui les illustrent ; tout d’abord, la viste de l’atelier du vanier, Christophe Mouchiroud à Raon les l’eau

Lire la suite

Bienvenue

IMG_1115Ils sont donc arrivés comme prévu … le 3 août à la gare de Nancy ! Lire la suite

Consternation

Alors que nous espérions leur libération … nous apprenons que les prisonniers politiques de « Gdeim Izik » ont à nouveau, et malgré l’arrêt de la cour de cassation marocaine, été condamnés à de lourdes peines !

Si on peut admettre que, de part et d’autre, il y a eu des victimes lors de ces évènements de 2010, le pouvoir marocain n’a jamais cité ne serait-ce qu’un nom des personnes qui auraient été tuées pas les sahraouis accusés. Et pas un seul rapport d’autopsie !!!

Les prisonniers ont été torturés afin qu’ils signent leurs « aveux » ! C’est un fait avéré puisque l’ACAT a réussi à faire condamner le Maroc pour ces actes de tortures, en particulier à l’encontre de Naama Asfari, l’un des prisonniers …

Ce fut donc la stupeur d’entendre le verdict : Lire la suite

Mensonges !

A la suite du reportage « le Maroc vu du ciel » diffusé le 22 juin, l’ASSOCIATION DE SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE SAHRAOUI-Lorraine a écrit à différents contacts de la chaine de télévision France2. S’il s’agissait d’un catalogue incitant aux vacances le documentaire est réussi … jusqu’à la frontière avec le Sahara Occidental. Il aura fallu à Monsieur Baddou un peu plus de 30mn pour déraper  :
Lire la suite

Libérez les !

Alors qu’on apprend que Marwan Barghouthi et ses camarades palestiniens ont obtenu satisfaction notamment sur leur principale revendication : 2 visites mensuelles plutôt qu’une seule, la justice marocaine expulse les avocats de la défense dans le procès de ceux de « Gdeim Izik »

Oui, Maître Ingrid METTON et Maître Olfa OULED ont été contrainte par la force de quitter le palais de justice (de justice ???) parce qu’elles refusaient de répondre uniquement par oui ou par non aux questions du président. Ce dernier a donc demandé aux policiers présents de les contraindre à sortir. Les 2 avocates françaises refusant, c’est la force policière qui s’est imposée ! Blessées, les 2 femmes ont dû arrêter de faire leur métier! Et le procès a, de nouveau, été reporté, cette fois en juin ! Lire la suite

Ils sont revenus !

Pour la première fois depuis sa création, l’ASPS a réussi à mobiliser 8 personnes pour un voyage de découverte dans les campements de réfugiés, dans le désert, au sud de Tindouf.

et les rencontres ont été particulièrement riches ! Lire la suite

L’affaire du Key Bay

Donc, le 21 décembre 2016, nous avons lu avec grand intérêt que la cour de justice européenne a clairement établi que le Sahara Occidental n’est pas le Maroc. Si il existait encore des doutes dans quelques cerveaux du Markzen, ils savent désormais que ce que nous disons depuis des dizaines d’années est la réalité ! D’ailleurs même le site marocain Yabiladi.com, le rappelle la juridiction a «conclu que l’accord de libéralisation ne s’applique pas au territoire du Sahara occidental».

Mais, bien sûr, au delà de ce jugement définitif, il faut examiner les conséquences … kb-a-quai-22-1-17et une des premières conséquences est que les produits exploités par une organisation étrangère sur le territoire sahraoui doit « profiter aux sahraouis ». Sinon, ce sont les sahraouis qui doivent l’exploiter et décider de leur utilisation.

Lire la suite

Gdeim izik : 40 avocats mobilisés

Le procès de 24 sahraouis s’ouvrira lundi 26 décembre à la Chambre criminelle près la cour d’appel de Salé. On a peut être échappé à une audience le 31-12 …
Retour en arrière :
  • 10 octobre 2010 : mécontents de leur situation sociale et du traitement qu’ils subissent de la part de l’occupant marocain, des milliers de sahraouis construisent un village de tentes à une dizaine de kilomètres de leur capital Layoun occupée.
  • 8 novembre 2010 : alors que les discussions sont en cours, les autorités marocaines bouclent le camp puis le démantèlent avec violence (gaz lacrymo, canon à eau, …)
  • Février 2013 : un tribunal militaire est constitué qui condamne les sahraouis , sans aucune preuve constituée
  • juillet 2016 : la cour de cassation annule le jugement du tribunal militaire et ordonne qu’un procès ait lieu au civil.
avant-apres
AVANT / APRES

Lire la suite

VICTOIRE !

Le Maroc est à nouveau condamné … C’est une grande victoire qui ne manquera pas de renforcer notre campagne en cours. La torture des prisonniers d’opinion est avérée !

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑